La météo nous avait fait rêver toute la semaine en nous annonçant près de 15-20 cm d’ici la fin de semaine. Malheureusement pour la région de Québec c’est un maigre 5 cm balayé par le vent qui était tombé en ce vendredi matin. Pas grave nous décidons d’aller vers Stoneham quand même. Comme à l’habitude je me dirige dès le départ vers le secteur des 40. L’achalandage et l’aspect un peu plus rustique des installations nous donnent l’impression de ne pas être dans une station de ski à 20 minutes de la ville. Nous enchainons donc quelques pistes dans le secteur pour nous rendre compte que les conditions ne sont pas vraiment ce à quoi on s’attendait. Il est 10h et la neige tombée est déjà tassée en bosses laissant place à un fond plutôt dur voir glacé par endroit. Ce n’est pas ce à quoi on s’attendait, mais on va faire avec ! Il fait tout tout de même un beau -1 et il y a définitivement un plaisir à retrouver dans le fait de pouvoir skier avec 100% de sensation au niveau des orteils.

Les sous-bois étant fermés dans le secteur des quarante faute de neige (le secteur est très exposé au soleil) nous nous sommes dirigés vers les deux versants principaux. Si on avait fait nos premières pistes dans une bulle isolée là, on ne peut plus se mentir : c’est la relâche ! Il y a du monde comme je n’en ai que rarement vu à Stoneham. Raison de plus pour aller skier les sous-bois. Les conditions dans ces derniers sont plutôt agréables, on peut tomber sur des petites pochettes de neige folle soufflées par le vent, mais sinon les sous-bois sont plus en mode pente-à-bosse-avec-des-arbres. Ça aiguise les réflexes !

Nous sommes ensuite rentrés diner encore une fois au chalet du secteur des quarante ou brulait un joli feu de bois. Je me commande donc un café et une soupe dans un bol de pain… ou c’est ce que je croyais. La gentille préposée m’informe alors que les soupes servies dans un bol en pain ne sont plus sur le menu. Je crois qu’il serait d’ailleurs pertinent de lancer un mouvement afin de ramener cet item sur le menu. #ramenezlesmiches ou #jamaissansmamiche je ne suis pas encore sur lequel se sera, mais Stoneham s’il vous plait considérez le retour de la miche !

Sommes toutes c’était une belle journée à Stoneham malgré les conditions un peu plus difficiles. On peut être négatif face au fort achalandage de la semaine de relâche, mais c’est entre autres ce qui maintient le sport que nous aimons tant en vie. En passant Stoneham (et toutes les autres montagnes RCR) vient de se joindre à la passe EPIC déjà très populaire aux États-Unis. Pour ceux qui prévoient voyager avec leurs skis l’hiver prochain ça peut être une opportunité à ne pas manquer !

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.