J’ai débuté vers 16H30 la période de soirée de ski, en ce lendemain de Noël où la très grande majorité des skieurs sont sur les relents de la grande fête. C’était une soirée très tranquille, très froide surtout au sommet de la montagne. Le feu au pied de la pente était d’un réconfort souhaité.