Sans attente nous nous dirigeons vers Stowe ce matin. Le soleil illumine la montagne et le paysage est magnifique en arrivant à la station.  Le domaine skiable est ouvert en totalité.   C’est lors de notre première remontée, en discutant avec nos voisins de chaise, qu’on apprend qu’il est tombé une bordée lundi passée.

La gondole a été fermée mardi et mercredi, ce qui fait notre bonheur car il reste beaucoup de poudreuse dans les sous-bois.  Nous enfilons donc plusieurs  descentes dans ces pistes et souvent, nous faisons les premières traces.

Le soleil brille à plein fouet en après-midi et la température oscille autour du point de congélation; ce qui nous attire dans les pistes à bosses.  Les conditions sont superbes et au-delà de nos attentes.  La légère couche de neige qui recouvre les bosses nous ralentit et permet d’absorber l’impact des sauts.

C’est avec le sourire fendu aux oreilles qu’on enchaîne les descentes.  Comme il n’y a aucune attente, on ressent un travail musculaire dans les cuisses et un effort cardio-vasculaire considérable.  On se surprend à skier le manteau ouvert.

Nous nous sommes promenés sur tous les versants; avons skié sur de la neige très bien travaillée mécaniquement, sur des pistes complètes, avec de belles bosses et dans la poudreuse des sous-bois. Tout ça  dans la même journée, et comme vous pouvez le deviner, avec beaucoup de plaisir.

Si vous ne connaissez pas Stowe, je vous recommande fortement d’aller découvrir ce magnifique coin du Vermont.   Tous les skieurs y trouveront leur compte et on ne peut rester indifférent à la beauté du paysage et à l’ampleur des montagnes qui nous entourent.