Bonjour chers skieurs,

Tout d’abord, je vous le confirme, l’hiver n’est pas fini et la neige est abondante. Alors il est certain que la station sera ouverte comme prévu jusque vers le 1er mai pour du ski de printemps incroyable tout le mois d’avril. Et rappelons que Sunday River offre toujours la dernière journée de la saison gratuitement. Oui, oui, gratuit pour tout le monde!

Sunday River est vraiment un resort à découvrir. De Montréal, c’est environ la même distance que de se rendre au Mont Sainte-Anne. C’est loin, mais pas trop, jusqu’à Newry, un petit village près de Bethel. La région est magnifique, typique et un peu reculée. Hier nous avons bravé la tempête tout au long du parcours mais ça vaut toujours la peine. L’été la région est reconnue pour la pêche et la randonnée pédestre.

Sunday River, c’est une station de 8 sommets, 15 remontées, 135 pistes et un dénivelé de près de 800 mètres. La neige cette année est abondante et la tempête d’hier n’a pas laissé autant de neige que plus à l’ouest mais qu’importe, la réserve est importante. Le ski de printemps y est incroyable et l’offre de logement est superbe. Comme chaque fois nous sommes restés au centre de congrès, le Grand Summit Hotel, qui est évidemment ski in et ski out.

Aujourd’hui nous aurions pu dire qu’on se trouvait à Windy River. Après la grosse tempête d’hier le ciel était plus clair aujourd’hui mais nous nous trouvions probablement au front de la tempête et du beau temps. Le vent était très, très présent. À tel point que la montagne n’a jamais été ouverte en entier. Les gondoles de la Chongola étaient aussi au rancart pour la journée.

Les remontées plus en altitude comme Locke Mountain Triple, Spruce Peak Triple ou Jordan Bowl Express sont restées à l’arrêt à cause des rafales qui soufflaient jusqu’à 80 km/h. C’est ce qui a eu comme effet de concentrer les skieurs du côté de South Ridge et de Barker Mountain. Demain ce devrait être plus calme, plus clair, et nous devrions pouvoir explorer tout le domaine skiable.

En fin de journée le seul secteur qui m’était accessible était celui tout près de l’hôtel avec le Little White Cap Quad. Le fait d’être coincé ici m’a toutefois permis de découvrir deux superbes sous-bois naturels et encore très bien garni, le Starstruck et le Starwood. Comme quoi il y a toujours un bon côté à tout. C’était magnifique.

Sunday River est toujours un endroit plein d’activité et en fin d’après-midi, entre 4 :00 et 8 :00, il y avait l’Après Relay qui consistait en une course à relais incluant du fat bike, de la raquette et du kayak gonflable…et plein de drinks exotiques. Assez impressionnant! Il y avait aussi toute la journée le Maine Adaptive Ski-A-Thon dont l’objectif de collecte était de 400 000$ cette année. Espérons qu’ils l’atteindront. Je vous invite à visiter le site web de la station pour tous les détails mais c’est toujours le party dans le Maine!

À la fin de la journée de ski au Grand Summit Hotel nous sommes allés prendre une saucette dans la piscine extérieure chauffée. C’est tellement plaisant de nager en voyant les chaises du Little White Cap Quad nous passer au-dessus de la tête. Et quand je vous dis chauffée, je dis chauffée. L’eau doit être à environ 95 F…

Sunday River est définitivement une station à visiter où vous retrouverez une atmosphère de fête unique. Les gens sont accueillants et sachez aussi qu’ils offrent une foule de spéciaux pour les canadiens, que ce soit pour les frais d’hébergement ou le coût des passes de saison.

Visitez le site de la station pour connaître toutes les activités d’ici la fin de la saison et les promotions en vigueur. Le ski de printemps sera sans pareille cette année. N’hésitez pas à venir visiter Sunday River.

 

Bon ski de printemps !

Hélène Racine

SkiMédia