Bonjour les skieuses et skieurs !

On le sent très bien lorsque la journée s’annonce comme absolument parfaite!  Soleil, pas trop chaud, pas trop froid, neige abondante, peu d’attente… Et bien c’était ça aujourd’hui. Les jours se suivent mais ne se ressemblent certainement pas… surtout en ski!

Après un festival de vent la veille, c’est une journée magique que Sunday River nous a offerte. Une des premières journées vraiment douce de la saison qui, disons-le, nous a gardé le col sur le bout du nez depuis le début. On dirait que le printemps se laisse désirer un peu cette année.

Quoiqu’il en soit, c’est avec les sourire aux lèvres que nous sommes partis dès 8:00 am à l’ouverture des remontées pour une aventure exploratoire des sous-bois!

Mais comme le domaine est vaste, il faut travailler un peu pour arriver à nos fins.

Les sous-bois que nous voulions visiter se trouvent à l’autre bout de la station, dans les secteurs Jordan Bowl, OZ et Aurora Peak. Pour s’y rendre à partir du Grand Summit Hotel il faut y aller par étape. Du White Cap Quad il faut monter à Barker Mountain pour prendre la Three Mile Trail jusqu’à la base du Aurora Peak Quad. De là on peut se rendre au Jordan Bowl Express et explorer le secteur.

Le premier sous-bois à voir est le Blind Ambition. Cette pente longe une belle intermédiaire qui se rend directement à Jordan Hotel. C’est grand, c’est vaste et très bien dégagé. La pente est légère ce qui permet de descendre avec rythme et cadence. Très très agréable.

Par la suite c’est le Wizard Gulch qui m’a attiré. Ce sous-bois est difficile à trouver et connecte deux pistes damées en passant sous la chaise du Jordan Bowl. De toute beauté, et ce même si les bosses étaient très creuses avec les 20 centimètres de nouvelle neige de vendredi. Parce que oui, tout ça est tombé en neige dans le haut de la montagne même s’il pleuvait à Newry.

La Poppy Fields, la Flying Monkey et la Celestial se prennent aussi toutes à partir de la route de sortie du secteur et sont toutes aussi excitantes. On peut s’amuser ferme, c’est clair!

En fin de journée, pour finir en beauté, c’est le North Woods que nous avons visité. Un superbe sous-bois bien serré où se trouve… la maison d’Eddy le Yéti! C’est ici qu’il demeure, arrêtez de chercher.

Eddy le Yéti nous souhaite une très belle expérience à Sunday River. Sa présence se fait sentir partout où on se trouve.

Toute cette tournée des sous-bois s’est faite en sachant que les patrouilleurs étaient là pour nous, en espérant ne pas avoir à les interpeller. En forêt comme sur les pistes il faut rester prudent.

Venez visiter Sunday River au cours des prochains week-ends. Vous serez envoutés, c’est juste magique ! Oz magic…

Visitez le site de la station pour connaître toutes les activités d’ici la fin de la saison et les promotions en vigueur. Le ski de printemps sera sans pareille cette année.

Bon ski de printemps !

Philippe SkiMédia

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.