Bonjour les skieurs émerveillés,

Parce que oui, aujourd’hui c’est l’émerveillement qui m’habitait. Au lendemain de la tempête printanière qui s’est abattue sur la Nouvelle-Angleterre et l’Estrie hier, on se trouve à Tremblant où il n’est malheureusement rien tombé.

Par contre, il y a eu de belles bordées au cours des deux dernières semaines et c’est évident, juste à regarder le paysage, que la réserve de neige s’est bien rétablie. Le ski de printemps s’annonce imprenable juste à l’œil.

Ce matin nous sommes arrivés au Versant Nord et j’ai commencé par un petit réchauffement du côté de l’Expo Express pour aller faire la Gagnon qui descend vers la montée Lowell-Thomas pour ensuite connecter avec la Beauchemin-Bas. Immédiatement je constate que les conditions sont IDÉALES.

La nouvelle neige des dernières semaines a pu être travaillée plus d’une fois pour créer une belle poudreuse sur un fond très agréable. La neige naturelle, c’est toute la différence. Ça glisse et ça mord facilement. Aucune plaque de glace, juste de la neige. La journée s’annonce incroyable.

Mon week-end a été aux antipodes. Hier c’étaient les bosses, les sous-bois et la grosse poudreuse avec mes fats skis sous les nuages alors qu’aujourd’hui, ce sera du long rayon sur des pistes merveilleusement bien travaillées sous un ciel bleu azur. La beauté du ski, c’est que deux journées très différentes peuvent être toutes les deux toutes aussi exceptionnelles, à leur manière.

Le choix de skis est le bon, et encore une fois, j’ai littéralement fait le tour de la station, depuis Le Soleil en passant ensuite par le Nord et le Sud. Le Edge quant à lui est fermé, probablement jusqu’à la saison prochaine. C’est dommage parce que de loin ça semble bien enneigé.

Ma plus grande surprise de la journée fut de constater que les sous-bois comme la Taïga, les Archipels, la Dynagriffe ou Les Vallons sont tous ouverts… Ma curiosité est piquée.

Incapable de résister, je m’y aventure en fin d’après-midi. Eh bien ma surprise est encore plus grande parce que les sous-bois sont dans leur meilleur état de la saison. La couverture est complète avec quelques petites roches comme dans tous les sous-bois, et la neige est parfaite. Alors je m’élance dans la Dynagriffe pour vérifier ce qu’il en est. C’est encore une fois l’émerveillement et je me dis que j’aurais dû y venir plus tôt. Mais je ne regrette rien. Mon petit malaise lombaire du matin (je me suis pas mal donné hier à Sutton) s’est complètement dissipé.

Alors merci Dame Nature pour nous faire vivre de telles expériences au cours du même week-end. Les deux journées furent parfaites avec leur propre style.

Bon ski de printemps. Ça s’en vient vite !

Philippe Ski Média