Sutton, tu seras toujours aussi unique et tu seras toujours un endroit qui réserve des surprises. Pour ceux qui suivent un peu moins l’actualité des montagnes, la station a reçu près de 30 cm dans la dernière semaine. Les plus chanceux ont pu skier de la poudreuse le 1er avril. Beau poisson d’avril quand même. Avec cette bordée, la station a inscrit sur son site internet que la montagne sera ouverte tous les jours jusqu’au 11 avril. Toutes les bonnes nouvelles nous a donc conduit à skier ce lundi saint.  Il nous reste encore 22 pistes pour notre plaisir.

Pour notre début de journée nous n’avons pas eu le réchauffement idéal. Les surfaces sont demeurées durcie. Avec prudence et vigilance nous avons pu quand même profiter de la montagne. C’est ça le risque de skier en matinée. Même les merveilleux sous-bois ne peuvent résister à dame nature

Au sommet de la 2, un superbe soleil nous accueil. Je lui demande de réchauffer rapidement le terrain de jeux.

Il est temps de s’attaque à la piste Sutton.  En demeurant à notre gauche dans la partie exposée au soleil la descente est pas idéal mais loin d’être désagréable.

Pour la Youppe, il fallait juste être vigilant dans le choix de notre ligne avec les nivellements irréguliers.

Nous avions observé plusieurs jeunes membres de club de ski dans le stationnement.  Il y avait un très gros entraînement de prévu.

Au sommet de la remontée 4 le vent frappe de plein fouet et nous étions de retour au mois de janvier. La chaise 7 étant fermée, la descente nous guide dans la Miracle. Le départ est vraiment beau et vers la fin, la base durcie nous oblige à skier avec prudence.

De retour vers la remontée 2, nous avons droit à un superbe décor.

On tente une excursion dans la Mohawk et la surface est plus molle et notre descente est la plus agréable de la matinée.

Nous sommes de retour dans la Miracle et on constate rapidement l’effet du soleil. Enfin une surface molle à skier.

Dans la remontée on constate le talent indéniable des jeunes sur la surface durcie. Impressionnant de les voir dévaler une piste à grande vitesse.

On revient dans le secteur de la remontée 2 pour aller voir la piste Alouette. Étant masqué par les arbres, la surface est très durcie. Je vous conseil fortement d’attendre après l’heure du dîner pour s’y aventurer.

Dans la Mohawk, les jeunes prodiges profites des portes d’entraînements pour s’amuser.

Sutton est fin prêt pour vous accueillir en toute sécurité sur ses terrasses.

Si vous êtes bien attentif dans la remontée 2, un ami à grand yeux vous observe.

Venir skier à Sutton c’est aussi plonger dans le passé avec ses chaises 2 places. Toujours une bonne rigolade quand même.

Vers 11:00, la montagne décide de collaborer un peu avec les skieurs présents et nous offre une surface plus ramollie. Le plaisir de skier revient rapidement.  Nous recommençons notre petite routine du matin en partant de la Miracle pour revenir vers la remontée 2. J’adore passer devant le rocher caché comme j’ai bien l’appeler.

Nous avons du quitter la montagne vers 12:30 pour d’autres obligations. Les skieurs printaniers commençaient à arriver. Les pistes se transformaient rapidement.   Tout est en place pour une superbe dernière semaine en station. Venez en profiter car la semaine s’annonce sous le soleil.

Bon ski à tous.