Cyclisme sur route – Tour de Californie, 4 jours de Dunkerque et Tour d’Italie

Sportcom

HouleHugo_2018_1

Équipe Astana
Hugo Houle

Montréal, 16 mai 2019 (Sportcom) – Le Québécois Hugo Houle (Astana) a rattrapé le peloton de tête à quelques kilomètres de l’arrivée lors de la cinquième étape du Tour cycliste de Californie pour signer le meilleur temps de son équipe et terminer au 10e échelon d’une course haute en rebondissements.

« Ç’a été une journée vraiment difficile! On ne savait pas comment ça allait tourner et quand les premiers coureurs se sont échappés, les équipes ont commencé à stresser. Ç’a donné une course très rapide et, honnêtement, personne ne s’attendait à ça », a indiqué Houle au terme de cette épreuve remportée par l’Espagnole Ivan Garcia (Bahrain-Merida), qui a franchi les 219,5 kilomètres du parcours en 4 h 56 min 11 s.

Après avoir vu son coéquipier Italien Davide Ballerini marquer plusieurs points individuels lors de l’échappée, le cycliste de Sainte-Perpétue est revenu devant dans les derniers instants de la course pour prendre part au sprint final.

« C’était important pour nous d’avoir quelqu’un dans l’échappée et Davide (Ballerini) a pu consolider son avance au premier rang du classement des grimpeurs. De mon côté, j’ai manqué l’échappée au début, mais j’ai réussi à les rattraper vers la fin. Mes jambes ont bien répondu et j’avais le champ libre pour faire le sprint. Ç’a été une bonne course pour moi! »

Le cycliste de 28 ans sera de retour en selle dès vendredi pour disputer la sixième étape qui, de ses propres dires, risque d’être tout aussi intense.

« Demain, c’est la plus grosse étape du tour! La distance est beaucoup plus courte, mais il y aura deux montées assez imposantes. C’est sûr qu’on ne se reposera pas. On ressent de la fatigue, mais l’intensité va être très élevée et ça risque de rouler vite. J’ai de bonnes jambes présentement, alors je vais essayer d’être devant et d’y aller pour la victoire », a conclu Houle, qui occupe présentement le 42e rang, accusant un retard de 11 minutes et 15 secondes sur le meneur, l’Américain Tejay van Garderen (EF Education First).

Chez les femmes, c’était la présentation de la première étape du Tour cycliste de Californie. C’est la Néerlandaise et coéquipière de Karol-Ann Canuel chez Boels Dolmans, Anna van der Breggen, qui a remporté l’épreuve en signant un temps de 2 h 36 min 17 s.

« Nous avons chassé dans les derniers kilomètres pour rattraper l’échappée et permettre à Anna (van der Breggen) de faire sa manoeuvre et de gagner l’étape. C’est une grosse victoire pour notre équipe », a affirmé Canuel, qui a conclu au 62e rang.

Marie-Soleil Blais (Astana) était également de cette course, elle qui a pris le 18e échelon, terminant à 32 secondes de la gagnante.

Les deux Québécoises seront de retour sur la route vendredi et samedi pour disputer les deux autres étapes de cette compétition.

Des louanges pour Groenewegen aux 4 jours de Dunkerque

Le Néerlandais Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) a remporté une troisième course consécutive aux 4 jours de Dunkerque, en France, alors que le coéquipier d’Antoine Duchesne chez Groupama-FDJ, Marc Sarreau, a terminé deuxième.

« L’équipe a bien géré jusqu’à la fin et Marc (Sarreau) a fait un beau sprint derrière Dylan Groenewegen, qui est probablement le meilleur sprinter au monde actuellement. Nous avons fait du bon boulot, mais il y a toujours place à l’amélioration, surtout pour battre le meilleur. Tout devra s’aligner parfaitement pour y parvenir », a affirmé Duchesne, qui a complété la course au 94e échelon, à 1 minute et 7 secondes du gagnant.

Au classement général, Groenewegen détient une avance de 15 secondes sur Sarreau, alors que Duchesne pointe au 94e échelon avec un retard de deux minutes et 17 secondes.

Finalement, Guillaume Boivin (Israel Cycling Academy) a réalisé le deuxième temps de son équipe et s’est classé 13e lors de la sixième étape du Tour d’Italie, jeudi. Le Montréalais a conclu à 7 minutes et 17 secondes du gagnant, l’Italien Fausto Masnada (Androni Giocattoli – Sidermec).

Valerio Conti (Italie, UAE Emirates) a pris le deuxième rang de cette étape pour ravir le maillot rose de meneur au Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma). Boivin (+40 minutes 7 secondes) a quant à lui gagné 21 échelons pour se retrouver 144e.

source: Fontaine, Mathieu, Sportcom