Bonjour amis skieurs !

Ce matin nous nous sommes réveillés sous un ciel gris suite à une petite chute de neige durant la nuit. Rien pour sortir la paire de fat skis, mais quand même une petite retouche qui devrait faire son effet.

Aujourd’hui sera ma première visite de la saison à Val Saint-Côme. L’ouverture des pistes se fait graduellement mais la grosse nouvelle de la fin de semaine est l’accessibilité de la Geneviève Simard (Grand Prix pour les plus anciens !).

 

Arrivé sur place on peut rapidement percevoir certaines nouveautés. Certaines plus accessoires comme les nouvelles barrières au pied du quadruple débrayable, et d’autres plus surprenantes comme le comptoir bistro et la mini-boutique extérieurs tout près du foyer sur la terrasse du bar Vas-y-Mollo. Je vois déjà tout le monde se réunir à cet endroit durant les belles journées ensoleillées de février ou mars. Tous ces petits changements viennent ajouter à l’atmosphère familiale et conviviale de la station. Depuis l’année dernière beaucoup d’efforts sont faits pour moderniser la station et ce au plus grand plaisir des visiteurs. Du moins c’est ce que j’en ai perçu en écoutant les commentaires entendus ici et là.

Côté surprises, ce sont les nouvelles pistes du versant du 1000 pieds qui devraient être les plus intéressantes. Évidemment ce versant n’est pas encore accessible mais on a annoncé la transformation du sous-bois en piste enneigée, l’ouverture aussi de la Périlleuse, un sous-bois serré double-noir très agréable, en piste enneigée qui se terminera dans le sous-bois. L’accès à la piste Grande avenue depuis le haut du sommet du 1000 pieds a été aplani et il y aurait aussi l’ouverture d’une nouvelle piste entre l’Audacieuse et Les Caps, la 342. Bref, tous ces changements viendront transformer les habitudes des skieurs à Val Saint-Côme et probablement désengorger la Grande Allée, sous les chaises du 1000 pieds, ainsi que la Geneviève Simard. C’est définitivement à voir et faites le détour à Val Saint-Côme cet hiver pour profiter de ce renouveau.

Enfin, même si les pistes accessibles aujourd’hui étaient limitées, je dois souligner la grande qualité des conditions. C’était remarquable et certainement les meilleures que j’ai eues depuis le début de la saison, surtout dans le Gollé. Les conditions sont toujours excellentes ici, surtout lorsque la neige naturelle se fait attendre. Dans quelques jours, après deux ou trois passages des resurfaceuses, la Geneviève Simard pourra aussi se dévaler à toute vitesse.

Un bon début de saison qui s’annonce prometteuse, remplie de surprises et de nouveautés.

Bon ski ! Au plaisir de vous voir sur les pentes.

 

Philippe SkiMedia