Pour conclure ma saison de ski, en raison de la saison qui s’allonge pour mon propre bonheur, je ne pouvait accrocher mes skis sans même profiter de la chaleur et le trip du ski de printemps!

Et, comme à peu près tous les centres de skis de la région ont cessés leur activités, un seul étant situé dans un micro-climat hivernal tel que les monts valins, endroit où se rencontrent au même point, que ce soit motoneigistes, skieurs, marcheurs, randonneurs  et même les adeptes de spa nordiques, et plusieurs de ces sports sont praticables d’octobre à mai! D’ailleurs ce n’est pas la dernière fin de semaine d’ouverture de la montagne!

Aujourd’hui au Valinouët, se déroulait le hill-cross dans une des pentes située sous une des deux remontées, nous permettant de regarder le spectacle pendant notre remontée.

Le stationnement, était plein à pleine capacité. Il y avait tellement de voitures que nous avons dû nous stationner dans les chemins de chalets à proximité.

C’était une belle journée ensoleillée. Un beau 6 degrés réchauffait la montagne. Sur le site, il y avait beaucoup de spectateurs. Autant autour du circuit de motoneige que sur les terrasses. L’ambiance était à la fête toute la journée. Je me suis même permis de prendre une pause-terrasse à l’extérieur car de la bière de la micro Archibald était servie au pied des pentes toute la journée!

Sur la montagne, toutes les pentes du versant principal et du secteur nord-ouest étaient ouvertes à l’exception d’une piste reservé au hill-cross.

Vu que c’est dans les premières chaleur du printemps, la neige n’était pas encore vraiment granuleuse. Celle au sommet était encore quasi intacte tandis que celle à la base était beaucoup plus molle et malléable. Il était même possible de retrouver de la neige vierge à certains endroits. Et que dire de la splendide vue impressionnante donnant jusqu’au lac St-Jean situé à plus de 100 km plus loin!

Pour ce qui est des skieurs, ils n’étaient  pas énormément présents sur la montagne. Plus de peur que de mal, le stationnement plein était expliqué principalement par le hillcross. Donc aucune attente à la remontée quadruple tandis que sur la triple donnant au dessus du circuit de hillcross, une attente considérable mais prévue par une affiche expliquant  que de nombreux arrêts volontaires de la chaise allaient survenir pour des raisons logistiques de la compétitions.

Après avoir skié chacunes des pentes des deux versants, je reviens à mon sous-bois favoris: le Ruisseau et je termine avec deux descentes de ce dernier. C’est vers 15h30 que j ai quitté la montagne bien satisfait de cette magnifique journée! Pour ma part, je termine ici ma saison mais sachez que le Valinouët nous réserve encore un autre beau week-end de ski les samedi et dimanche 28 et 29 avril prochain!

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.