J’avais hâte d’aller découvrir la station depuis la pluie de la dernière semaine.  Sur le site internet ce matin, nous avions droit à 85 pistes.  Cela nous donnait donc un grand choix de piste en ce vendredi matin.  Par contre, je me demandais comment allait être l’achalandage à la station.  Pour ceux qui n’était pas au courant, ce weekend Tremblant est l’hôte de la coupe du monde de ski, discipline des bosses.  Donc notre champion, Mikael Kingsbury, est dans la province pour la dernière épreuve de la saison avant les jeux olympiques.  Une fois arrivés au versant nord, nous avions la tranquillité habituelle.

 

 

La température était de – 6 degrés.  Il y avait très peu de vent.  Par contre, l’humidité était présente et comme on le dit souvent, elle nous traversait le corps.  Le décor était superbe dans les remontées.  Par contre, nous avions un épais brouillard et il nous a accompagné toute la journée.

 

 

Une fois au sommet, la visibilité était presque nulle.  Il fallait être très prudent dans nos déplacements.

 

 

Je vais donc dans la piste Supérieur.  Les conditions de piste étaient les suivantes.  Nous avions droit à une neige durcie, sur une base ferme.  Le travail de la nuit avait laissé une granuleuse qui a durci durant la nuit.  La descente était très rapide.  Nous pouvions attaquer les pistes sans trop de tracas.

 

 

Par la suite, j’ai été découvrir la Jasey-Jay-Anderson.  Les conditions étaient identiques à la Supérieur.  Puis la Duncan haut était un peu plus glacée dans la partie supérieure mais très bien en bas de piste.  Par la suite, la Griffe était superbe.  La Fuddle Duddle n’avait aucune bosse mais la couche de neige était mince.  Pour ceux qui aime prendre la Sissy-Schuss, soyez prudent car il y a présence de plaques de glace.  Les patrouilleurs ont fait un excellent travail de marquage.

 

 

Par la suite, mon aventure me conduit sur le versant sud.  Je voulais aller voir les installations pour la descente de ce weekend.  J’ai été très impressionné par l’estrade et bureau de contrôle.

 

 

Dans la remontée, nous pouvions voir la piste également.

 

 

Les conditions du versant sud étaient bonnes mais nous devions être plus prudent.  Il y avait des plaques de glace.  Le brouillard rendait les descentes plus technique qu’au versant nord.  Puis, je retourne au chalet du versant nord pour le dîner et j’ai eu la chance de rencontre le skieur Choubaka.  Le  fou rire des gens était bien drôle à observer.

 

 

Pour le weekend, il annonce une température clémente.  Donc je vous souhaite un excellent weekend de ski, soyez prudent sur les pistes.  Faite une prière pour que le dieu de la neige apporte bien la tempête annoncée de mardi.

 

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.