Surf des neiges – X Games (crédit photo compte instagram de Max Parrot)
Maxence Parrot décoré d’or aux X Games d’Aspen

Montréal, 25 janvier 2020 – Le planchiste Maxence Parrot a triomphé au Big Air, samedi, lors de la finale des X Games d’Aspen, au Colorado. C’est la sixième fois qu’il est couronné champion de cette épreuve, un sommet dans l’histoire de cet événement prestigieux.

Le Québécois a ainsi conservé sa première place qu’il avait signée lors des qualifications vendredi. Il a devancé son compatriote Mark McMorris, qui a remporté sa 18e médaille aux X Games pour égaler la marque de l’Américain Shaun White à cette compétition hivernale. Le Suédois Sven Thorgren est venu compléter le podium.

Parrot en est à sa troisième médaille d’or de suite en Big Air en autant de sorties depuis son retour en action, lui qui a combattu un lymphome de Hodgkin au cours de la dernière année. Il s’est emparé de l’or aux X Games d’Oslo en août, puis a récidivé en Chine, en décembre, dans le circuit des Coupes du monde.

L’athlète de 25 ans compte maintenant 11 médailles à son palmarès, soit 7 d’or et 4 d’argent.

photo : podium X Games Aspen (instragram Max Parrot)

 

Surf des neiges – X Games
Laurie Blouin, de remplaçante à médaillée d’argent en slopestyle

Montréal, 25 janvier 2020 – C’est seulement à son réveil que Laurie Blouin a appris samedi qu’elle allait prendre part à la finale en slopestyle aux X Games d’Aspen, au Colorado. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la planchiste a répondu à l’appel, elle qui a finalement conclu sa journée sur la deuxième marche du podium.

L’athlète de Stoneham-et-Tewkesbury, qui était toujours troisième réserviste vendredi soir, a offert toute une performance pour s’emparer de la médaille d’argent. Elle s’est classée tout juste derrière l’Américaine Jamie Anderson. La Japonaise Kokomo Murase a complété le podium en mettant la main sur sa deuxième médaille de la semaine après avoir reçu l’argent jeudi en Big Air.

Médaille d’argent, Laurie Blouin (crédit photo joc_cadieuxphoto)

« J’ai pratiqué toute la semaine, mais c’était difficile d’avoir le bon état d’esprit et de me préparer pour une compétition puisque les chances étaient plutôt minces que ça arrive », a raconté Blouin après la finale. « J’ai seulement décidé mon programme ce matin avec l’entraîneur de l’équipe canadienne et j’ai eu un dernier entraînement pour tout mettre en place. Ç’a bien fonctionné! »

Vu les circonstances, la Québécoise avait préféré ne pas avoir trop d’attentes avant le début de la finale. Elle estime avoir été avantagée par le nouveau format des X Games, où l’épreuve est chronométrée et où les points sont amassés sur chaque manœuvre effectuée plutôt qu’à la fin de chaque descente.

« Même si tu tombes, tu dois continuer parce que le reste de ta descente va compter. J’ai presque tout atterri aujourd’hui (samedi) et mes deux seules chutes ont été moins coûteuses pour cette raison. J’ai aussi fait des rotations de tous les côtés et j’ai varié mes sauts. C’est ce que les juges voulaient voir », a-t-elle expliqué.

L’an dernier, Laurie Blouin avait raté son dernier saut de la finale en slopestyle des X Games d’Aspen, ce qui l’avait privée d’une médaille et l’avait reléguée au septième rang. « Je suis contente d’être de retour sur le podium et de la façon dont j’ai ridé cette fin de semaine », a ajouté celle qui a fini cinquième au Big Air jeudi.

L’athlète de 23 ans se dirigera maintenant vers Mammoth, en Californie, pour la Coupe du monde qui sera disputée la semaine prochaine.

 

 

– 30 –

Rédaction: Luc Turgeon

Rédaction: Sportcom et Luc Turgeon Sportcom 25janvier2020