Ça fait déjà quelques jours que mon amoureux et moi avions planifié de prendre off aujourd’hui, lendemain de dump oblige. En magasinant notre montagne, nous étions un peu déçus que Tremblant soit occupé par d’autres compagnons de glisse Skimédia. En même temps, je me suis rappelé d’un vieux routier qui ventait La Réserve après une tempête. La logistique n’était pas simple par contre, fallait mettre Loïc dans son autobus scolaire, aller porter Sasha à sa garderie, en ville… Ça tombait en pluie à Laval, 0ºC au tableau de bord. Après 1h30 dans le traffic, nous voici en direction de Saint-Donat. On était pas sur le bord d’arriver et je savais qu’on manquerait le first track, 3 heures trop tard!

Chemin faisant, la neige avait pris le dessus sur la pluie et le grésil. À Notre-Dame-de-la-Merci, il neigeait à plein ciel et nous avions retrouvé le -7º du matin. À la montagne, il y avait une bonne trentaine de voitures. Tsé le genre de “première voiture” à vie… Ça me donnait l’impression que la moyenne d’âge sur la montagne tournerait autour de 20 ans (ici je ne tiens pas compte du jeune homme dont la couleur de la barbe s’agençait parfaitement au décor). Super habile et solide sur ses palettes, il faisait grimper l’âge moyen à lui seul! N’empêche que c’est un rêve que je chéris, celui de pouvoir encore glisser à cette âge, surtout sur un manteau de neige fraîche, pas damée.

Dès notre première run, nous empruntons la gauche, vers la Panorama (6). Nous passerons notre première heure dans ce secteur.

Les sous-bois 4A, 4B,5,66 et 3 sont justes débiles. Tantôt techniques, tantôt aérés, tantôt apiques et parfois plus relaxes.

À chaque pistes, il y a de la neige fraîche à shreder. Lors de la remontée, vue d’en haut, nous en profitons pour voir où se trouve les skieurs sur le terrain.

Ça nous permet de choisir nos tracks. Dans les pistes, le terrain est tracé mais ça demeure ultra souple à surfer.

Mes nouveaux skis pardonnent mes erreurs et j’évite plusieurs chutes. Mais avec toute cette nouvelle poudreuse, j’ai besoin de repos en cours de route!

On part ensuite vers la droite, vers la 20. De là, y’a encore tout un domaine à tracer. Nous ne sommes pas les premiers mais on nous en a laisser pour la peine!

C’est juste fou la quantité de nouvelle neige tombée cette nuit! 

Au terme de cette journée, La Réserve je vous la recommande sans retenue.

C’est pas la montagne aux 75 pistes, c’est pas un des 5 plus haut sommets du Québec, c’est pas la meilleure soupe… Mais c’est les plusssssss beaux sous- bois, le plus beau choix de sous-bois, un domaine de neige brute. La fin de semaine, y’a même un secteur réservé au catski. Je vous recommande aussi de regarder où sont les skieurs. Ils sont sans aucun doute des locals skibums. Ils connaissent les passes, le dénivellé et ses secrets, les hot spots.

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.